Covid : Japon et vaccins, ça craint !


Nombre de pays ont fait cette expérience (plusieurs ont été décrits dans des billets précédents, comme ici il y a 1 mois, avec Palau et la Corée du Sud) : une nouvelle campagne de vaccination déclenche cas et décès, les 3e et 4e doses étant plus néfastes que les premières. 

Cela se vérifie très souvent, mais le Japon n’a pas retenu la leçon et vient de le vérifier à son tour. Pire, en 2022, il en est à sa troisième expérience identique, avec chaque fois le même résultat. Je ne sais pas qui les conseille, si c’est McKinsey, parions qu’en 2023 ils essayeront une quatrième fois, sans voir ce qu’ont donné les trois précédentes ? Nous sommes dirigés par des aveugles.

Voici les courbes actuelles du Japon.

Ils ont fait en 2022 trois campagnes de vaccination, débutées le 4 janvier, le 19 juin et le 7 octobre. Dans les jours qui ont suivi, après 2, 7 et 5 jours, les premiers cas de covids ont démarré. On ne peut pas dire qu’ils ont vacciné en raison d’une vague, dans les trois cas, ils ne pouvaient pas avoir connaissance de la vague à venir, ils venaient d’en terminer une !

Comme d’habitude, les décès suivent d’une à deux semaines. Une chose à remarquer concernant ces vagues de décès : elles sont de plus en plus fortes. Plus on vaccine, plus on a de doses, 3e, 4e, plus on a de décès. On est loin, très loin de la protection des formes graves, ces courbes successives montrent le contraire.

Lire la suite de l’article

Rappels :

Pr Perronne : « On modifie les cellules des gens et les effets secondaires, les morts explosent en ce moment ! »

Pr. Perronne : « Les personnes vaccinées sont dangereuses et doivent être isolées des personnes non vaccinées »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans
Journaliste indépendant
Macroéconomie
Macrofinance
Questions monétaires
Matières premières

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Shopping cart