Documents confidentiels chez Biden : un mal pour un bien ?


J’aimerais pouvoir prédire l’avenir comme certains analystes, qui affirment que la découverte de documents classés confidentiels par les avocats de Joe Biden plombera le reste de sa présidence ou qu’elle évitera à coup sûr à Donald Trump une inculpation pour sa propre gestion de documents confidentiels. C’est possible, mais je n’en suis pas certain. Donc, je laisse aux autres les prédictions. Et j’attire votre attention sur une réflexion de David Von Drehle, qui pourrait susciter un débat intéressant dans la section des commentaires de ce blogue.

Le chroniqueur du Washington Post estime que la découverte de documents confidentiels chez Biden devrait mettre fin à la possibilité de l’inculpation de Donald Trump pour possession illégale de documents confidentiels et entrave à une enquête fédérale visant à les récupérer. Même si les deux cas sont différents, Merrick Garland a d’excellentes raisons de vouloir éviter de poursuivre Trump et de risquer ce qui reste de la crédibilité du ministère de la Justice auprès des républicains, selon Von Drehle.

Pour le chroniqueur, un tel scénario serait un mal pour un bien. Car il craint que l’inculpation de Donald Trump ne l’aide à le relancer au moment où sa stature politique est à son plus bas.

« Politiquement, Trump est un mort-vivant, écrit-il. Il a perdu la capacité de dicter les manchettes. Ses messages farfelus sur les médias sociaux tombent aussi silencieusement que les arbres de la forêt que l’on n’entend pas. Sa déclaration sur sa prochaine campagne a provoqué un bâillement digne d’une autre course de Ralph Nader. En tant que tambour-major d’une parade loufoque, il a défilé lors des primaires républicaines l’année dernière, présentant des candidats qui ont échoué aux élections de mi-mandat. Maintenant, personne ne marche à sa mesure. Lorsqu’il a essayé d’influencer l’élection d’un président de la Chambre des représentants, même les zélateurs survivants ont ignoré ses instructions. Lord Voldemort, proche de la mort, s’est nourri du sang des licornes pour retrouver le chemin du pouvoir. Si Trump veut revenir de son propre désastre politique, il doit avoir de la publicité pour le soutenir. »

Selon Von Drehle, cette publicité, Trump l’obtiendrait avec une inculpation et un procès reliés à l’affaire des documents confidentiels. L’en priver, c’est augmenter les chances qu’il sombre dans l’insignifiance au cours des deux prochaines années. Ce n’est pas une prédiction, mais une hypothèse. La trouvez-vous convaincante ?

(Photo Twitter)


We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Shopping cart